Avertir le modérateur

12/05/2009

Manuel, entrepreneur acclamé de partout, n'a pas trouvé de financement

Par Chaker Nouri

 

ludikclub.jpg

Créer sa propre entreprise est une aventure qui aboutit parfois à une succès story mais, le plus souvent, à en croire  les statistiques, à un échec. Alors qu'est ce qui peut bien pousser un jeune des quartiers comme Manuel, salarié et de surcroît fonctionnaire, à faire un pari aussi osé que celui de la création d'entreprise ? Lauréat du concours Talents des cités, il n'a pas trouvé de financement!

Manuel Mangata, 33 ans, originaire de la Seine-Saint-Denis, a choisi de prendre le risque d'être son propre patron. « Après mon Bac F1, j'avais comme ambition d'être prof de gym, mais pour faire de longues études, il faut de l'argent. C'est donc après ma deuxième année  de Deug que j'ai arrêté mes études. J'ai alors intégré la Mairie de Neuilly-sur-Marne pour être animateur jeunesse. En parallèle, j'ai passé un certain nombre de diplômes dans l'animation ».

 

Lire la suite

13/04/2009

CréaRIF, les quartiers créent la surprise !

Par Nadia Moulaï

nadia_photo3.jpgDans les quartiers, l'entreprenariat, c'est une seconde nature ! CréaRIF, la première convention d'affaire dédiée aux zones classées politique de la ville, s'est déroulée à Saint-Denis le 26 mars dernier. Au programme, des porteurs de projets, des professionnels de la création d'entreprise. Organisée par Eveilleco, une association liée aux Boutiques de gestion, la journée a dépassé les attentes des partenaires.

Lire la suite

25/03/2009

Atoo Kids, le service à la (petite) personne

Par Nadia Moulaï

SN200535.JPGAu moment où le gouvernement annonce un nouveau plan de développement des services à la personne, destiné à créer 100'000 postes par an, le Business Bondy Blog raconte comment cela se passe concrètement pour une association de placement de nounous, Atoo Kids, fondée en 2002. Comme elle refuse le travail au noir, il n'y avait guère pour s'implanter que les beaux quartiers, où les familles ont les moyens de payer le tarif légal.

«Professionnaliser le métier de nounou». Pour Adeline Bandela, créatrice d'Atoo Kids, c'est une priorité. Car dans la profession, les abus sont courants. Alors pour éviter que certains parents ne se retrouvent devant les prud'hommes, elle a l'idée, en 2002, de créer une boite pour placer les nounous en mal de parents.

Lire la suite

20/02/2009

Les katas de la création d’entreprise

Par Axelle Adjanohoun

BORIS_Jonstomp.jpgDeux frères passionnés d’arts martiaux ont créé leur propre marque de sport en même temps que leur entreprise, il y a de cela 4 ans. Un parcours aux multiples obstacles que nous retrace Axelle

Rudy 34 ans et son frère Boris 28 ans sont entrés dans le dure monde de la création d’entreprise en voulant fonder leur propre marque de sport. En réalité c’est de la passion du cadet pour les arts martiaux (qu’il pratique) que l’idée leur est venue de se spécialiser dans l’équipement sportif de combat. Les deux frères tentent de monter leur projet en 2004, mais voilà !, les banques rechignent à leur prêter de l’argent en évoquant souvent les chiffres défavorables aux entrepreneurs de banlieue : une grande partie des entreprises créées par des jeunes de banlieues ferment au bout de 2 ans). Ce n’est dont qu’avec leurs seules économies que leur entreprise, Jon Stomp sera financée.

Lire la suite

03/02/2009

Le « Plan B. » des jeunes chefs d’entreprise du 95

Par Nadia Hathroubi-Safsaf

Dreux-Lievre-d-Or-10-2005-bas.jpg

PLAN BANLIEUE. Un an après son lancement, le Plan Banlieue affiche un bilan bien mince. Dans le Val-d’Oise (95), difficile d’obtenir des résultats chiffrés, les institutions concernées se renvoient la balle. Du coup, les entrepreneurs adapte le Plan au système D

« 11 sur 20 », c’est la note que s’est attribuée la semaine dernière, Fadela Amara, la secrétaire d’Etat à la Ville, consciente des espoirs déçus. Pour elle, « l’ensemble du gouvernement et l’ensemble des acteurs qui tournent autour de la politique de la ville » peuvent « largement mieux faire ». Un avis partagé sur le terrain par les associations et les élus. C’est le cas de Moussa Camara, président de l’association « Agir pour réussir », qui œuvre à Cergy.

Lire la suite

21/01/2009

Il crée la canette Obama pour promouvoir la diversité !

Par Nadia Moulaï

1617729920.jpgDes T-shirts Obama, des affiches Obama, des casquettes Obama, et maintenant... un soda Obama ! C'est l'idée follle d'un habitant de La Courneuve, diplômé d'une grande école de commerce, qui entend trouver preneurs lors d'une grande vente aux enchères le 3 février prochain. Au lendemain de l'investiture du Président Barack Obama, le Business Bondy Blog vous dit tout sur cette canette un peu particulière, qui contient du soda mais promeut des valeurs...

Une canette à l’effigie d’Obama ? Avec Jean- Jacques Attisso, ça devient possible. Il a crée une canette de soda produite à seulement 100 exemplaires. Elle ne sera pas commercialisée mais vendue aux enchères, le 3 février prochain à la Courneuve. Dans quel but ? Promouvoir la diversité et l’éducation dans les quartiers à travers un modèle. Obama, « c’est la preuve irréfutable que l’on peut réussir quelque chose à partir d’un contexte négatif » confie le jeune entrepreneur.

Lire la suite

08:07 Publié dans CAC 93 | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : nadia moulaï, cac 93, obama

05/01/2009

« Toutes les économies sont réinvesties dans de l’humain »

Par Nadia Moulaï

DSC00263_2.JPGEn France, l’économie solidaire a de l’avenir. Créée par Guillaume Bapst en 2000, l’association ANDES* compte 80 épiceries solidaires et sociales adhérentes, toutes signataires d’une charte. Devenue le 5e réseau social français d’aide alimentaire, la structure devrait employer 50 personnes en 2009 avec à la clé un projet citoyen. Le Business Bondy Blog vous en dit plus

Quand il monte ANDES, Guillaume Bapst, 47 ans, ne prévoyait pas une telle croissance. Il faut dire que le patron s’y est bien pris pour donner de l’essor à sa boîte. Et quel essor ! Entre 2006 et 2009, l’association a embauché 32 salariés et a vu son budget passé de 160 000 à 3 millions d’euros. Le principe ? « Chaque jour, on jette beaucoup de fruits et légumes. Nous les récupérons, les trions, les valorisons pour les revendre », explique t-il.

Lire la suite

23/12/2008

Mohamed tacle les chances de son côté

Par Alexandra Turpin

 

DSC01641.JPG

Monter sa société, ça demande du temps et de l’énergie. Pour aller jusqu’au but, il faut franchir une série d’étapes. Nous allons suivre le parcours de Mohamed, 36 ans, qui veut créer son entreprise de football indoor. Premier stade : le projet, le business plan et la recherche d’un local

 

Il y a quelques mois encore, Mohamed ne songeait pas à devenir entrepreneur. Il travaillait depuis sept ans dans une société informatique et se trouvait selon lui, « dans un petit nid douillet au niveau du travail ». Puis son entreprise a changé de structure et a fermé son service. Il a dû choisir entre une mutation en province et un licenciement économique. Il a opté pour la seconde proposition.

Lire la suite

27/11/2008

Saddaka: Comment une petite assoc’ est devenue grand prestataire de service

Par Nadia Hathroubi

1060,7ip910-saddaka.jpgQuoi de commun entre une blanchisserie, une auto-école, un salon de coiffure, un traiteur et une équipe de foot ? Toutes ces activités d’économie sociale et solidaire sont proposées par l’association Saddaka, une régie de quartier à Aulnay-sous-Bois

Si Saddaka signifie bien en arabe « faire un don », Lahcène Boukhenaissi, directeur de cette régie, lui préfère une traduction personnelle : « être solidaire ». Et dans sa bouche, ce n’est pas une vaine expression !

Lire la suite

04/11/2008

Foot à 5 : le projet de deux entrepreneurs de banlieue concrétisé en quelques mois

Par Widad Kefti

DSC01644.JPG

Parrainés par Luis Fernandez, deux jeunes de banlieue viennent d’ouvrir avec plusieurs centaines de milliers d'euros à Bobigny « Le Five », un très branché centre de foot à 5…

« Le football a toujours été le sport le plus populaire en banlieue. » Un constat simple à l’origine du projet de deux amis d’enfance d’une vingtaine d’années, Joseph Vieville et Jean-David Tartour, originaires de Stains et Bagnolet. Encore faut-il trouver la bonne formule : celle qui rapporte ! Et c’est en montant un centre de foot à 5 joueurs à Bobigny qu’ils pensent y arriver… Mais d’abord ? C’est quoi le foot à 5 ?

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu