Avertir le modérateur

« 2009-01 | Page d'accueil | 2009-03 »

Comment devenir entrepreneur social ?

28/02/2009

Par Nadia Moulaï

 

1098294527.jpgVous avez la fibre entrepreneuriale et en même temps envie de faire du social ? Pas de problème, optez pour l’entreprenariat social. Mais attention, un projet d’intérêt général suppose de savoir où l’on va. Voici quelques règles de base à respecter

 

1/ Au cœur de votre démarche, un projet d’intérêt général

 

Justement, première question à se poser : quels sont les enjeux sociaux précis que l’entreprise portera ? N’oubliez pas que vous ferez appel à des partenaires et des financeurs. Pour les convaincre, votre projet doit être clair. S’il ne l’est pas, c’est qu’il y a un problème. Comme un certain auteur a dit : « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément… »*

Lire la suite

Le CV vidéo de Youcef El Gouch

27/02/2009

Mozaïk RH et Business Bondy Blog concluent leur première série de CV vidéos en vous présentant Youcef El Gouch, un jeune ingénieur de production. En attendant de nouvelles présentations professionnelles, nous vous invitons à revoir toutes nos vidéos. Si  un profil vous intéresse, n'hésitez pas à contacter Mme Khattab (Mozaïk RH) au 01 48 03 92 19

L’avenir des transferts est aux méthodes alternatives

26/02/2009

Par Alexander Knetig

Albert Carera et ses tubes.JPGTRANSFERT D’ARGENT 5/5. Suite notre reportage qui clôt notre mini-série. Albert reçoit finalement l’argent que lui a envoyé sa famille. Il n’est plus qu’à quelques mètres de PVC de son rêve !

Comme beaucoup de Sénégalais, Albert Carera tente tous les jours de trouver des alternatives aux transferts coûteux, qu’ils s’agissent de Bana-Bana, de banques classiques ou de confréries religieuses. Car il a besoin de cet argent : après avoir creuser la terre pendant bien sept heures, il devra retourner à Louga. Une de ses connaissances lui a dit qu’un « homme d’affaires italien » (donc un Bana-Bana qui vit partiellement en Italie) est arrivé et qu’un de ses parents lui a confié de l’argent pour la ferme d’Albert.

Lire la suite

Les chemins du Seigneur…

25/02/2009

Par Alexander Knetig

TRANSFERT D’ARGENT 4/5. Outre les Banas-Banas et les banques, la confrérie mouride s’avère également un bon moyen pour passer de l’argent d’un membre de la « famille » à un autre. Encore faut-il en faire partie…

Cheikh Amadou Bamba.jpg

Les Mourides sont, avec les Tidjanes, la plus grande confrérie musulmane du Sénégal. Grâce à l’appartenance de personnes très influentes à cette confession (et notamment, l’actuel président du Sénégal Abdoulaye Wade), cette confrérie a depuis plusieurs années le vent en poupe. Fondée sur la mystique soufi, les valeurs de cette communauté sont simples et populaires : ses leaders exaltent le travail et la solidarité au sein de la société.

Lire la suite

Ces riches qui échappent à l’impôt en toute légalité...

24/02/2009

Par Chaker Nouri


Grâce aux conseils d’avocats fiscalistes, certains ménages pourtant assujettis à l’ISF ne paient pratiquement pas d’impôt. Enquête sur une imposition à deux vitesses

Afin de répondre à la baisse de pouvoir d’achat et, par là même, relancer la consommation, le gouvernement envisage de supprimer la première tranche d’imposition. Après avoir instituer le bouclier fiscal, mesure qui favorise les plus riches, le Président décide de venir en aide aux plus pauvres, dans un souci de justice et d’égalité. Mais la réalité démontre, hélas, que les contribuables, selon leurs situations sociales et financières, ne sont pas égaux devant l’impôt. En clair, plus notre patrimoine financier est important, mieux on arrive à échapper à la fiscalité. Pour démontrer cette thèse, nous avons rencontré deux familles, l’une résidant à Neuilly, les époux Durand, et l’autre à La Courneuve, les époux Benkhoud.

Lire la suite

L’orientation des filles de banlieue : coiffeuse, esthéticienne ou chanteuse de R’n’B ?

23/02/2009

Par Marlène Schiappa

2654368590_7d70591ef3_m.jpg« Qu’est-ce que tu feras quand tu seras grande ? Fée, princesse, maîtresse d’école ? » Les stéréotypes sexuels vont bon train quand il s’agit d’envisager la future carrière de jeunes filles. Mais en banlieue, ça donne plutôt ça : « Qu’est-ce que tu feras quand tu seras grande ? Coiffeuse, vendeuse de vêtements ou esthéticienne ? » Comme aucune étude précise n’a été faite sur le sujet, le Business Bondy Blog est allé directement à la rencontre d’enseignants, de lycéennes et d’anciennes élèves de banlieue pour avoir leur avis sur le sujet : débat animé au programme.

Lire la suite

Les katas de la création d’entreprise

20/02/2009

Par Axelle Adjanohoun

BORIS_Jonstomp.jpgDeux frères passionnés d’arts martiaux ont créé leur propre marque de sport en même temps que leur entreprise, il y a de cela 4 ans. Un parcours aux multiples obstacles que nous retrace Axelle

Rudy 34 ans et son frère Boris 28 ans sont entrés dans le dure monde de la création d’entreprise en voulant fonder leur propre marque de sport. En réalité c’est de la passion du cadet pour les arts martiaux (qu’il pratique) que l’idée leur est venue de se spécialiser dans l’équipement sportif de combat. Les deux frères tentent de monter leur projet en 2004, mais voilà !, les banques rechignent à leur prêter de l’argent en évoquant souvent les chiffres défavorables aux entrepreneurs de banlieue : une grande partie des entreprises créées par des jeunes de banlieues ferment au bout de 2 ans). Ce n’est dont qu’avec leurs seules économies que leur entreprise, Jon Stomp sera financée.

Lire la suite

Les banques classiques, ça existe encore au Sénégal

19/02/2009

Par Alexander Knetig

Crédit Agricole (Dakar).JPGTRANSFERT D’ARGENT 3/5. Les banques traditionnelles peuvent paraître un moyen plus sûrs et économiques pour les transfert d’argent, mais elles s’adressent essentiellement à une élite dont ne fait pas partie Albert Carera…

Les premiers à profiter du besoin d’argent rapide au Sénégal ont été les grandes multinationales de transfert d’argent. Puis les banques occidentales ont suivi. Mais leur attitude envers leurs clients les plus pauvres fleure parfois les vieux temps de la colonisation. Certes, pour certains clients sénégalais, ces banques offrent des avantages : si vous avez par exemple un compte en France à la Société Générale, la BNP ou au Crédit Agricole, vous pouvez faire des virements sur des comptes des succursales de ces banques – et cela à un coût dérisoire comparé au 10% de Western Union.

Lire la suite

L’importance des Bana-Banas sur les transferts d’argent

18/02/2009

Par Alexander Knetig

La boutique d'Abdoulaye au marché de Louga.jpgTRANSFERT D’ARGENT 2/5. Suite de notre mini-série sur les transferts d’argent, Albert Carera utilise pour toucher l’argent que lui envoie sa famille les services de Bana-Banas. Une pratique répandue sur le continent

Dans la langue locale, le wolof, « Bana-bana » signifie « pour moi, pour moi » et désigne les commerçants qui font en permanence l’aller-retour entre le Sénégal et l’Europe. Ces Bana-Banas sont surtout actifs dans les régions fortement marquées par les migrations, comme c’est le cas de Louga et de ses environs. Aujourd’hui, l’intégralité du paysage urbain de Louga est marquée par ces « entrepreneurs des temps modernes » : les rues du centre-ville sont bordées de maisons blanches aux jardins fleuris, construites avec l’argent que les migrants ont gagné en France, en Italie ou en Espagne et qui est « revenu au pays » grâce aux Bana-Banas.

Lire la suite

Monsieur le Président, versez de l’eau sur « les misérables »

17/02/2009

Par Yacine Djaziri

Yacine Djaziri.JPGFace à la crise, le Président Sarkozy s’obstine à refuser d’engager un plan de relance en faveur d’une augmentation du pouvoir d’achat des revenus modestes. Son principal argument réside dans la crainte qu’une embellie du pouvoir d’achat bénéficiera principalement aux produits importés. C’est ce qu’il traduit par « verser de l’eau sur du sable ». Cet argument est infondé pour deux raisons : la première est que les produits importés représentent seulement 7% des dépenses de la consommation des ménages* en France. De facto pas réellement significatif économiquement mais c’est tellement simple d’exploiter encore une fois la peur de l’étranger qui s’enrichit sur notre dos…

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu