Avertir le modérateur

« Carrefour vous invite à prendre le train pour l’emploi et l’égalité des chances ! | Page d'accueil | 1,5 milliards d'euros pour l'emploi des jeunes? »

Recruteurs, embauchez des travailleurs handicapés ! 2/2

22/03/2009

Par Cédric Bruguière

1098294527.jpgSuite de notre précédente fiche coaching à destination des recruteurs. Si les handicapés restent largement discriminés à l’embauche, les entreprises ayant passé outre les clichés ressortent toutes satisfaites de l’initiative. Business Bondy Blog vous aide à sauter le pas

 

3/ Comment recruter un TH (travailleur handicapé) ?

 

En tant que recruteur, le fait de refuser une candidature strictement sur le statut de travailleur handicapé est pénalement condamnable. Lorsque l’on aborde la fiche de poste, il faut recenser l’ensemble des contraintes inhérentes au poste. (...)


Ensuite, l’entretien de recrutement doit être uniquement axé sur les questions d’aspect professionnel, les connaissances et les compétences. On ne peut pas demander à un candidat s’il est reconnu travailleur handicapé sauf si le candidat aborde spontanément son handicap. Il faut ensuite valider une à une les contraintes du postes. Dans la mesure où son handicap est compatible avec le poste qu’il occupe, le travailleur handicapé est un professionnel comme un autre. Il peut compenser sa ou ses différences en faisant autrement.

 

En tant que recruteur, on aime être rassuré sur le choix du candidat que l’on souhaite embaucher. S’il reste un léger doute quant à la compatibilité poste/candidat, vous avez la possibilité de mettre en place un EMT-PE (évaluation en milieu de travail, préalable à l’embauche). Ainsi vous pourrez évaluer le travail de la personne retenue et vous pourrez également solliciter les partenaires spécialisés sur le handicap afin de réaliser une étude sur les aménagements qui peuvent être nécessaires.

 

4/ Comment intégrer un TH ?

 

Si le candidat retenu souhaite tenir secret son handicap vis-à-vis de ses futurs collègues, vous avez le devoir de respecter cette discrétion. Vous pouvez tout de même lui conseiller d’en faire part à son futur supérieur hiérarchique afin que celui-ci puisse avoir la bonne réaction si un incident particulier survient (exemple : une crise d’épilepsie), prévoir des aménagements horaires (pause pour une injection d’insuline ou pour se rendre à l’hôpital pour une dialyse) etc.

 

Sachez que vous ne serez jamais seul dans ce type de recrutement, le tissus associatif spécialisé est suffisamment dense pour que vous soyez accompagné dans toute la démarche allant de l’entretien (présence d’un interprète langue des signes, par exemple) à la phase d’intégration du nouvel embauché.

 

5/ Quelles sont les aides lorsqu’on recrute un salarié handicapé ?

 

En cas d’aménagements de poste de travail, vous bénéficierez d’aides financières pour les réaliser. Vous pouvez également d’aide financière à l’embauche :

– Une prime à l’insertion

– Possibilité de mise en place d’un CIE (contrat initiative emploi)

– Possibilité de mise en place d’un CIR-MA pour des bénéficiaires d’un minima social (RMI, ASS, AAH, RSA, API)

 

Liste des aides possibles

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu