Avertir le modérateur

« Les chemins du Seigneur… | Page d'accueil | Le CV vidéo de Youcef El Gouch »

L’avenir des transferts est aux méthodes alternatives

26/02/2009


Comme d’habitude, Albert Carera va donc louer l’âne et la charrette de son ami et se rendre la Louga. En chemin, il aide quelques habitants d’un village qui borde la route. Avant de repartir, le plus vieux d’entre eux, un homme maigre à la barbe longue (le chef du village ?) sort de sa cabane en banco et lui donne un petit paquet. À l’intérieur, Albert découvre le téléphone portable du vieil homme. Il lui promet de le lui rapporter dans quelques jours et cravache l’âne pour commencer son retour.

Pour lui, ce téléphone portable est le symbole du développement du Sénégal – et de tout ce qui reste encore à faire. « Vous savez, cela fait maintenant bien deux ou trois ans qu’ils captent dans ce village et que leurs enfants à l’étranger leur ont envoyé des portables. Ils ont juste oublié qu’il n’y avait pas d’électricité pour les recharger… »

Pendant ce temps, le soleil continue de brûler le sol poussiéreux. Difficile d’imaginer que des melons, des concombres et des tomates puissent pousser ici à un moment donné de l’année. Rien n’est vert dans ce « jardin », tout est orange, brun, jaune. Les couleurs chaudes de la terre sous le soleil blanc du Sahel.

Mais Albert est opiniâtre, il pense que l’introduction d’un système moderne d’irrigation est possible, puisque le fleuve n’est qu’à deux cents mètres. Il a juste besoin d’assez de tubes PVC pour relier son lotissement avec le fleuve Sénégal. « Un tube fait 6,5 mètres, commence-t-il à calculer. À chaque fois que j’en achète un, je m’approche de plus de six mètres de mon objectif. » Mais les tubes coûtent chers, puisqu’ils doivent être importés. Leur prix s’élève à 17 000 Francs CFA (environ 30 euros) par pièce. Albert aura donc besoin de l’argent qu’il attend à Louga : plus de 40 mètres de tubes le séparent encore de son rêve.

« Cela va me prendre encore quatre ans, cinq peut-être, pour atteindre le fleuve, murmure-t-il. Mais après, je vais transformer ce terrain sec en un paradis sur terre. » À nouveau, il sourit.

Commentaires

30 euros= 17000 CFA .... verifiez vos sources

Écrit par : xa | 04/03/2009

Enquête intéressante. En tout cas Albert a du courage, j'espère que d'ici 5 ans il atteindra son objectif avec l'aide des Bana-Bana.

Écrit par : Farida | 04/03/2009

Il existe des fabricants Africains pour les tuyaux Pvc .pas besoin de les exporter.

Écrit par : DUGUET | 19/03/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu