Avertir le modérateur

« « Le Plan banlieue, c’est du flan » | Page d'accueil | Le Halâl prend le pouvoir ! »

Comment préparer sa reconversion professionnelle ? 2/2

07/02/2009


Dès accord de votre employeur, vous devrez déposer un dossier auprès du Fongecif. La commission paritaire qui se réunie une fois par mois, examinera votre dossier. Si l’aide vous est accordée, votre salaire sera maintenu à 90%, 80% ou 60% selon la durée de la formation. C’est votre employeur qui continuera à vous verser votre salaire, le Fongecif lui remboursant cette somme.

L’autre possibilité qui s’offre à vous est le Droit Individuel à la Formation (DIF). Il permet aux salariés de bénéficier d’actions de formation professionnelle, rémunérées ou indemnisées, en dehors du temps de travail ou durant celui-ci. Chaque salarié cumule 20 heures de DIF par an (durée calculée au prorata de leur durée du travail) et ne peut aller au delà de 120 heures en tout, soit 6 ans.

Si vous souhaitez vous consacrer à la création ou à la reprise d’une entreprise, ou participer à la direction d’une « jeune entreprise innovante » (JEI), le congé pour création d’entreprise est pour vous ! En cas d’échec, vous pourrez retrouver votre emploi ou l’équivalent au terme de votre congé.

Si vous êtes demandeur d’emploi

Les aides sont plus diverses : aide de la Région (Chèque-Formation), achat Assedic. Mais vous devez au préalable être inscrit comme demandeur d’emploi et être indemnisé par l’Assedic.

Pour bénéficier d’un chèque-Formation

La démarche est à peu près la même que pour un dossier de CIF : vous devez déposer un dossier à l’ANPE qui sera étudié par une commission régionale. Si votre dossier est accepté, la Région financera une partie des frais d’inscription, une part restant toujours à votre charge. Pour continuer à bénéficier d’une indemnisation de l’Assedic au titre de personne en formation, votre dossier doit être validé par l’ANPE.

Achat ASSEDIC

Si la formation que vous avez choisie concerne un secteur sensible (en manque de personnel), la prise en charge peut se faire directement par l’Assedic. Dans ce cas, l’Assedic paie les frais de formation et vous verse une allocation mensuelle.

L’autofinancement

Si vous n’entrez pas dans les cas précédents, vous devrez financer entièrement votre formation. Gardez à l’esprit que si vous démissionnez pour accomplir votre projet, vous ne percevrez aucune allocation pendant 4 mois.

Commentaires

a partie de la formation qui est faite sur le temps de travail est rémunérée a hauteur du salaire habituel du salarié, et est considérée comme du temps de travail effectif . Durant la partie de la formation suivie hors temps de travail, le salarié percoit une allocation de formation.

Écrit par : DIF | 25/11/2012

Bonjour!
j'ai 23 ans ,suis titulaire d'un cap restauration (2010)et, jusqu'à present je n'ai effectué que de petits boulots.On m'emploie pour des cdd de 2 mois,ne me paie pas mes heures supplémentaires ou...après essai,on ne donne pas suite...
JE SOUHAITERAIS une reconversion CAP esthetique/option Spa.J'ai deja travaillé dans ce milieu.je suis mobile et domiciliée a Rouen ,l'Ile de France ou la Basse normandie peuvent etre un débouché.
Petit problème:le financement de mes 8 mois accélérés de Cap esthétique.Si le fongecif accepte,il ne me restera qu'à trouver un financement pour payer mon studio et l'alimentation.
si cele ne fonctionne pas...que me conseillez vous? merci de me repondre
Louise Routier

Écrit par : routier | 30/07/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu