Avertir le modérateur

« Un jour de décembre à Nantes… | Page d'accueil | Bonne année ! »

La discrimination sociale prend une "dérouillée"

31/12/2008


« Je savais que ça marcherait mais pas autant ! », s’exclame Zoubeir Ben Terdeyet. L’aventure des Dérouilleurs – expression tirée d’un ouvrage d’Azouz Begag* – commence en 2004 par un simple mail envoyé à une quarantaine de ses contacts**. Zoubeir leur propose de se réunir, le 14 janvier 2004, dans un restaurant du 8e arrondissement de Paris pour « créer du lien et accéder au marché parallèle de l’emploi grâce à ceux déjà en poste en entreprise », dit- il. Le bouche à oreille fonctionne. La première soirée Dérouilleurs réunit 80 personnes. L’engouement est immédiat.

 

L’initiative, d’un nouveau genre pour la communauté maghrébine, répond à un besoin pressant. Principalement issus des quartiers populaires, plusieurs des participants sont confrontés à la discrimination sociale à l’embauche et à l’absence de réseau. Comme l’explique Zoubeir Ben Terdeyet, « il fallait sortir la communauté musulmane de son fatalisme à travers un réseau professionnel dynamique et positif. » Avocats, ingénieurs ou entrepreneurs – 10% des membres actuels  – tous sont enthousiastes à l’idée d’aider un proche, un ami ou une connaissance en galère !

 

Passée la première soirée, les choses auraient pu retomber. Mais Zoubeir, plein d’énergie, croit à son projet. Diplômé en finances, ce jeune cadre sait précisément ce qu’il veut. Désormais, la structuration de son réseau devient une priorité. Il ouvre un groupe sur Yahoo et offre ainsi un espace d’échanges pour les membres. L’outil permettra aussi de développer le réseau, le faire exister en dehors des soirées trimestrielles. En 2005, on est à 300 inscrits, la plupart en poste chez Cap Gemini, Société Générale ou Vinci. Rien que ça !

 

Très vite, on y voit passer des offres de travail, des articles d’actualité, des invitations… tout ce qui peut fédérer un groupe ! Face à ce succès, Zoubeir, en bon modérateur, veille au grain. Pas question de perdre de vue l’objectif premier des Dérouilleurs : l’entraide professionnelle. D’ailleurs, la première embauche intervient en avril 2004. C’est un ingénieur informatique qui en bénéficie : il intègre une SSII (société de services en ingénierie informatique). D’autres suivront, près de 200 selon lui.

 

Comment fait-il pour enclencher la machine ? Un grand nombre de dérouilleurs occupent des postes leur permettant de coopter des membres du réseau. Zoubeir Ben Terdeyet les convainc de s’impliquer tout simplement. Assistant trader, ingénieur environnement ou chargé d’étude en marketing, régulièrement des propositions de jobs défilent sur le forum.

 

À première vue, le réseau peut paraître élitiste avec sa majorité de bac +5. Il n’est pas fermé pour autant. Comme le rappelle le fondateur, l’important « c’est d’être dynamique, ne pas broyer du noir. En rencontrant des ingénieurs lors de nos soirées, certains ont repris confiance en eux et ne se contentent plus d’un BTS par exemple ». Avocat ou vendeur en magasin, un seul dénominateur commun les caractérise : l’envie d’aider.

 

D’ailleurs, pour ceux qui ne peuvent coopter, Zoubeir les sollicite à travers les ateliers recherche d’emploi. Au programme, optimisation des CV envoyés sur le groupe Internet ou coaching personnalisé pour les candidats. Autre initiative, les cafés métiers destinés à mettre en contact les jeunes diplômés du réseau avec les séniors. Trois rencontres ont déjà eu lieu, deux en contrôle de gestion, une en qualité et une en informatique.

 

Aujourd’hui, le réseau a pris une ampleur considérable. « C’est devenu exponentiel en 2007. On est passé à 1 500 personnes », souligne le fondateur. Pour lui, pas de doute, « les gens ont vu que l’on était efficaces, qu’on était restés fidèles à nos principes ; pas de politique ni de prosélytisme religieux, uniquement l’entraide professionnelle ». Dans un contexte mondialisé, pas étonnant que les Dérouilleurs s’exportent. Zoubeir a déjà organisé sept soirées à Londres et trois à Dubaï. Pas mal ! Mais pour l’instant, il n’a qu’une idée en tête : Fêter les cinq ans d’existence du réseau le 16 janvier 2009… promis le Business Bondy Blog y sera !

 

* Azouz Begag, Les Dérouilleurs, Paris,éditions Mille et nuits, 2002.

** lesderouilleurs@yahoogroupes.fr

 

Commentaires

Je comprends et salue ceux qui essaient de trouver des solutions pour dépasser les obstacles à l'embauche liés aux préjugés sur les Français d'origine maghrébine.
Et comme ça semble fonctionner, cela signifie que ça répond à un besoin.
Et ce constat m'attriste.

Il y a 16 ans, je bataillais moi aussi contre ces préjugés. Des " anecdotes ", j'en ai plein mes souvenirs.Il a fallut persévérer, taire son amour-propre, avoir une confiance en soi indestructible et faire malgré tout confiance en son prochain.Et c'est enfin grâce à mon réseau personnel que j'ai réussi à décrocher un emploi.

En effet, mes amis étaient à chaque fois exaspérés de voir que j'étais souvent recalée sans comprendre d'où venait le problème.Jusqu'au jour où une amie qui m'avait recommandée est allée aux nouvelles auprès de l'employeur et la réponse l'a anéantie. Ma candidature n'était pas retenue car j'étais d'origine maghrébine. Et toc !

Je revois encore Isabelle venant à moi, gênée et ne sachant comment me le dire sans me blesser. C'est à partir de cet événement que mes amis ont fait fonctionner leurs réseaux et que j'ai enfin pu faire mes preuves et prendre mon envol.

Je croyais qu'avec le temps les choses allaient changer. Et puis non. Rien ne semble avoir changé. A la différence qu'aujourd'hui ceux qui sont en place et qui n'ont pas oublié leur parcours sont prêts à donner un coup de pouce à ceux qui parfois n'ont plus la force psychologique de se cogner au " plafond de verre ".

Dommage qu'il faille passer par des réseaux " communautaires " . Je n'aime pas le principe des regroupements " communautaires ", ça a un côté fermé et qui reproduit à sa façon ce qui est reproché au groupe en face.

" Il est plus difficile de désagréger un préjugé qu'un atome " - Albert Einstein.

Écrit par : Namaste | 31/12/2008

Je suis une battante de nature et en ce qui concerne le combat pour la diversité et l'emploi en France, c'est quelque chose qui me touche profondément et qui ne ma laisse pas indifférente. C'est pourquoi je souhaite rejoindre le réseau des Dérouilleurs et connaître le lieu de rencontre pour fêter les 5 ans d'existence.
Je vous remercie par avance et vous souhaite un grand succés pour l'année 2009 et à l'avenir .

Merci de me répondre rapidement

Écrit par : AMMAR | 01/01/2009

bonjour,

Nous avons entendu parler de votre association à la Télévision (sur FR.3 je crois), c'est pourquoi je me permets de vous envoyer ce message ; j'ai un ami magrhebin qui à bac + 5 (écologie humaine et appliquée) et qui est à la recherche d'un emploi dans le domaine de l'agriculture ou l'écologie. Comment et où vous joindre à ce sujet. Merci de votre comprhension.

Écrit par : Claudia | 25/01/2009

Bonjour à tous, quel fut mon heureuse surprise lorsque mes parents m'ont informé de l'energie d'un jeunes groupes déterminés à s'organiser pour lutter contre la discrimination à l'embauche qui nous concerne au quotidien!
Je tenais, de ce fait, à vous féliciter pour votre initiative ambitieuse et qui je l'espère, permettra à chacun de nous de mettre en lumière tout le potentiel qui sommeil en chaque dérouilleur que nous sommes.

Dans l'attente de l'envoi de votre adresse internet, je vous souhaite une réussite qui dépasse vos espérances.
Abdel

Écrit par : abdel | 25/01/2009

Bonjour,

Je me permets de vous féliciter pour ce formidable réseau d'entraide qui je l'espére perdurera et portera ses fruits pour tous ceux et celles qui souffrent de discrimination au quodidien.
Bonne chance aux dérouilleurs .

Écrit par : GHANEME | 29/01/2009

Bonjour à tous;


Je suis l'un des condidats qui a apris une vision trés clair sur vos projets qui est vraiment trés important vue que la crise de nos jours a une grande rupercussion sur nos avenirs .

Nous avons entendu parler de votre association sur le net; c'est pourquoi je me permets de vous envoyer ma condidature qui est à la recherche d'un emploi dans le domaine de banque et finance.je suis un tunisien qui vit egalement en tunisie(maitrisard"Bac+4" en économie financiere et bancaire en 2003 avec une etude superieure en NTIC spécialité" informatique"système d'information et de décision en 2004.Mais je trouve difficille d'embauche sur le marché tunisien dans ma spécialité ;c'est juste des stages 8 mois dans une banque et 6 mois dans une société informatique.mais suite à la visite du président SARKOUZY a egalement signé une convention tuniso-francaise sur l'embauche des tunisiens dans le marché du travail francais,j'étais l'un qui est interessé par cette convention.

comment trouver un contrat de travail en france?

Comment et où vous joindre à ce sujet?

un Merci de votre comprhension.

Écrit par : KAMEL SADDI | 20/02/2009

Je suis une professionnelle dans le domaine des Ressources Humaines et je vous adresse ce message pour plusieurs choses. Tout d'abord, jre tiens à félicité toute l'équipe de cette belle initiative. J'ai eu l'occasion d'être invité à une de vos soirée (d'ailleurs celle qui fêtait les 5 ans anniversaire de l'existence des Dérouilleurs. J'ai été à la fois agréablement surprise par le haut niveau d'études et le potentiel des candidats mais triste par le fait que ces personnes avaient énormément de mal trouver un job. Tant de discrimination et d'injustice. Par ailleurs, le film de Yamina Benguigui " Le plafond de verre" refète cette réalité en France.

Je souhaite savoir si vous avez besoin d'aide pour developper votre association et connaître la prochaine date et le lieu de la prochaine soirée.


Avec tous mes remerciements.

Khadija AMMAR
1, rue Ernest Renan
93200 Saint-Denis

Tél : 06.25.97.51.33 ou 01.2.43.92.88

Écrit par : AMMAR | 17/06/2009

Dérouillement des Originaux de tous temps il en n'a fallut des équipes de Métiers de Françe.

De L'Europe et le Monde Entier finis par S'installez comme la Chanson dit à qui en vouloir pas a ma Mére pas a mon Pére .

Alors Bon Dérouillement pour tous les Peuples

La Moderne & CcMp

Écrit par : Colinet | 18/06/2009

Vous savez, je l'espère que de petits Français de banlieue, malgré leur talent, rame énormément...

Leur ancêtre ont fait toutes les guerres pour défendre la France, et à leurs petits-enfant, les entreprises ne donnent plus rien...

Je doute personnellement que dans un pays musulman, je sois accueilli les bras ouverts, comme la France vous ouvre les bras.

A ce rythme, les vrais Français, ceux dont les racines remontent aux Capétiens, n'ont plus qu'à déguerpir de France. Observez, ils le font déjà, puisqu'ils ne trouvent plus de boulot en France...

A méditer.

Écrit par : Français blanc de banlieue | 10/10/2009

j'ailerais être membre du forum

Écrit par : loukili.hind | 13/01/2010

Leur ancêtre ont fait toutes les guerres pour défendre la France, et à leurs petits-enfant, les entreprises ne donnent plus rien...

Écrit par : Nike free sale | 19/08/2011

bonjour je suis a la recherche de stage a l'étranger depuis deux ans

Écrit par : yadaly | 30/01/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu