Avertir le modérateur

« Yazid Sabeg nommé Commissaire à la diversité... | Page d'accueil | « Clés de l’avenir » : les entrepreneurs appréhendent l’embauche de détenus »

Entreprendre autour d’un verre

18/12/2008


« Ce qui nous intéresse, c’est de réunir les personnes qui rêvent de monter leur boîte avec d’autres personnes qui l’ont déjà fait, nous disent François-Xavier Tanguy et Arnaud Dubois, les créateurs de Dream Shake. Et ce, dans des secteurs d’activité vraiment différents, du Web au commerce équitable à la communication. » Car ils croient à la transversalité et à la complémentarité, et leur site « connecteur », Dream Shake a déjà fait ses preuves dans ces domaines. D’ailleurs leur ingénieux concept commence à s’exporter : « Des propositions nous ont été faites à San Francisco, Kaboul, Barcelone, Madrid, Kiev... »

En même temps qu’ils vont réunir les sponsors, ils prennent une commission : « On va faire du micro-sponsoring de masse : permettre aux gens d’exprimer clairement leurs besoins financiers et en face leur agréger un réseau autour de leur projet qui rêve de la même chose qu’eux et qui vont pouvoir le micro-financer en leur donnant 2, 3 euros en un clic. On se prend à ce moment-là une commission fixe et une variable pour financer la plateforme Dreamshake. »

Nous quittons les organisateurs pour partir à la chasse aux entrepreneurs. Laurent Dureau, par exemple est un bloggeur-entrepreneur de51 ans. Cet heureux chef d’entreprises a est « un autodidacte titulaire d’un BEP dessinateur en bâtiment » qui a monté sa 1re entreprise à 32 ans « dans le recyclage des cartouches d’imprimantes laser ». À l’époque, le recyclage était une « notion incomprise et le développement durable n’existait pas. » Mais tout n’a pas été facile : « J’ai traversé des jours difficiles en commençant dans mon appartement. J’ai très vite compris que j’étais un bon technicien, je savais recycler, mais j’étais un très mauvais vendeur. » Alors, il a embauché un commercial, et a pu développer son entreprise pionnière dans le domaine, avec l’aide financière de sa famille.

À ce jour, même avec 8 créations de sociétés à son actif et un emploi du temps chargé, il reste toujours à l’affût de rencontres enrichissantes. Il s’est d’ailleurs déplacé sur Paris afin de se consacrer à cette semaine entrepreneuriale. « Je viens voir toutes les facettes de l’entreprenariat d’aujourd’hui, une nouvelle génération plus coutumière d’Internet. Le but de ce genre de soirée est de parier sur les compétences et les aptitudes de chaque individu ; l’argent n’étant pas la finalité de ces jeunes entrepreneurs. »

Lorsque je le quitte, la foule a envahi le bar. Chou et moi gagnons la sortie pour prendre l’air. Dehors, se trouvent un groupe de ces jeunes chefs d’entreprises : Romain, entrepreneur Web chez Mandriva, Pierre, directeur-échangeur de PME, Maximilien, cofondateur de commonbox.net, Rémi, créateur de Mariage TV. Nous faisons également connaissance avec des étudiants d’Advancia, Alexandre et Marine, étudiants en 1re année de master Entreprenariat, Benjamin, ancien entrepreneur et responsable réseaux et partenariats au sein du club des entrepreneurs des étudiants de cette école de la CCIP. Tous sont là pour « développer leur réseau professionnel et partager des idées et des compétences, s’aider mutuellement ».

Quant à Hicham, c’est un entrepreneur en herbe. Musicien au sein du groupe d’artistes « Le Mirodrome », il vient parler d’un voyage multisensoriel qu’ils ont inventé : « C’est un spectacle de jeux des 5 sens où les gens sont invités à s’installer par terre, avec une ambiance lumineuse, de la musique et des diffuseurs d’odeurs. Le spectateur devient acteur de son propre spectacle. » Hicham et son équipe se sont notamment produits à l’Eglise du Blanc Manteau, dans le Marais, à l’occasion de la Nuit Blanche 2007.

La soirée touche à sa fin. Arnaud est ravi : « C’est un succès, on attendait plus de 150 entrepreneurs. Pari gagné ! » Du rêve à la réalité, il n’y a qu’un pas qu’ont franchi les entrepreneurs réunis ce soir. A moins que ce soit l’« apéro » !

Prochain dream apéro des artistes : le 04/12 à Genève

Commentaires

Bonjour,

Je cherche un mécène qui voudrait bien financer mes photos d'images électronique 'encre + encadrement + expositon

Écrit par : Esteve Van de weghe | 02/07/2009

Nous sommes un petit groupe qui possède une connaissance spirituelle inconnue des livres ou des conférences, ou des stages, ou de quelconque expérience spirituelle. Il s'agit de mettre en place des moyens pour permettre la diffusion de cette connaissence hors normes par un don de 250.000 EUR.

Écrit par : Esteve Van de weghe | 02/07/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu