Avertir le modérateur

« Comment maîtriser vos apparitions sur Google? | Page d'accueil | ZFU : le débat dure... »

Natixis, grosse banqueroute pour petits porteurs

08/12/2008


« C’est l’affaire du siècle ! », assuraient les agents des Banques Populaires et de la Caisse d’Épargne. Les deux banques mutualistes annonçaient en 2006 à grand renfort d’opérations marketing et commerciales que l’action Natixis serait une opération fructueuse. Quelle affaire effectivement ! Lors de sa mise en bourse, l’action cotait à 15 euros environ, alors qu’aujourd’hui elle est à 1,42 euros, soit une baisse de 90%. Et à l’heure actuelle, elle se trouve sous le coup de trois enquêtes de l’Autorité des Marchés Financiers, le gendarme de la Bourse. Ce qu’on ne dit pas c’est que cette chute vertigineuse lèse surtout de petits épargnants à qui on a vendu des placements sûrs.

Natixis est à l’origine une Banque d’investissement née de la fusion des activités (en investissement) des Banques populaires et des Caisses d’épargne en novembre 2006. Moins de deux plus tard, elle subit de plein fouet la crise des subprimes : en raison de sa spécialisation dans des activités liées aux marchés, c’est l’une des banques françaises les plus exposées.

Loin des salles de marchés de Natixis, les commerciaux de ces banques mutualistes ont commercialisé cette action avec une ardeur sans commune mesure et en insistant sur la solidité du titre Natixis : phoning, mailing, réunion d’information. Selon nos informations, les employés avaient un objectif de vente et percevaient une prime. Il faut aussi insister sur le fait que les Banques populaires et les Caisses d’épargnes étaient directement intéressées aux opérations de souscription, en tant que chef de file des actionnaires.

Qu’en pensent aujourd’hui les petits porteurs, victimes de cette agressivité commerciale ?

Alexandre H., résident à Garges-lès-Gonesse : « J’avais 7 000 euros sur mon compte d’épargne. Mon banquier me contacte par téléphone pour me faire profiter des actions Natixis, en me disant que c’est une banque solide, soutenue par des banques stables et mutualistes. Selon lui, j’étais certain de faire une affaire… Je vois le résultat aujourd’hui ! » Certains clients n’ont même pas eu besoin de se déplacer à l’agence, à l’instar de Marylin P., résidente de Montmorency : « Un soir, ma conseillère me contacte pour me vendre des Natixis, elle me précise que c’est une superbe opportunité. J’ai dit que j’allais pas pouvoir passer à l’agence. Alors elle a proposé de venir chez moi… »

Il y a aussi l’exemple qui m'a été rapporté de ce banquier de la Caisse d’Épargne qui, en se rendant au Commissariat de Police pour faire une déclaration de perte de ses papiers, se fait sermonner par le policier de permanence, car ce dernier avait souscrit pour 1 500 euros de Natixis et on lui promettait une affaire en or…

Dans cette affaire, les banques ont respecté scrupuleusement les règles établis par l’AMF et l’obligation d’information : les documents détaillant les risques de cette opération ont bien été remis aux clients. Mais dans les faits, très peu d’épargnants lisent ces textes, par ailleurs souvent incompréhensibles. Beaucoup se contentent, en particulier les habitants des quartiers, de faire confiance à leur banquier.

Si demain les soupçons de manipulation des cours se confirmaient, il y a fort à parier que Natixis, banque d’investissement de deux grosses banques mutualistes, serait soutenue par l’État pour faire face aux réparations. Et les petits porteurs ?

Commentaires

c'est un problème d'asymétrie d'information, entre le vendeur et l'acheteur du produit qui est commun a toutes les banques qui ont placé des titres auprès des petits porteurs. En un sens les acheteurs d'actions natixis ne sont pas plus lésés que les acheteurs de titres "multimania" fin 99 au plus haut de la bulle de l'internet, et qui ont tout perdu trois mois plus tard. A eux aussi on leur disait que c'était des produits formidables. Une "action" est par définition un produit risqué. Les "banquiers" devraient en faire état. Si l'on ne veut pas prendre risque, il faut choisir des placements plus sûrs (bons du trésors et autres) mais qui sont bien sûr beaucoup moins rentables lorsque la conjoncture est bonne. Reste évidemment la confiance qu'ont les petits porteurs en leur "banquier".
Mais il faut savoir que ceux qui dans les agences vous vendent des placements sont à peu près incultes en finance, (ils ont généralement une formation accélérée de six mois), autrement dit ils sont très peu à savoir ce qu'ils vendent, et je ne parle même pas de leur compétences en macroéconomie... (Les exemples pullulent)
Ils vendent des placements comme d'autres vendent des portables, ce sont des commerciaux... Ils sont victimes de leur hierarchies
Le problème est aggravé sur des produits complexes, présenté comme sans risque. En allemagne des banques régionales, séduites par les délices de l'innovation financières made in usa, ont vendu des produits adossés à des crédits subprimes à de petites pme, présenté comme des sicavs de trésorerie juste un peu plus performantes. (Mais des banques françaises ont fait la même chose à moins grande échelle). L'une d'entre elle a fait faillite (IKB, sauvée par une banque d'état) Des procès sont d'ailleurs en cours en allemagne.
Le problème d'asymétrie d'information paraît plus aigu pour le crédit revolving, souvent vendu en dehors des banques, et présenté comme une carte de fidélité client agrémenté d'avantages divers... Mais un projet de lois visant à limiter son usage est en cours.

Écrit par : pad | 08/12/2008

Les commerçants des banques sont là pour vendre des produits, c'est leur rôle ne l'oublions pas, ils touchent même des primes pour cela. Leur niveau est à pleurer c'est vrai, mais de toute façon ils n'ont pas intérêt de mettre en avant les risques. La hiérarchie fait lourdement pression pour que les vendeurs vendent le plus possibles, en maniant la carotte et le bâton.

Ceci dit même à haut niveau, s'adressant à des professionnels aguerris, certains vendeurs n'hésitent pas à "oublier" de mettre l'accent sur le côté spéculatif de certains produits. A chacun de se montrer plus intelligent qu'eux. Personnellement cela fait trois ans que j'ai troqué mes actions contre des fonds monétaires qui rapportent peu mais sont sans risque ou presque. La crise était prévisible depuis 2001/2002 d'après le chef économiste d'une grande banque française. Elle peut durer dix ans si les mesures prises n'ont aucun effet rapidement et que le monde s'enfonce dans une stagnation à la japonaise.

Enfin je dirais qu'il ne faut pas oublier parmi les gens les plus touchés par cette baisse les salariés de Natixis qui sont actionnaires de leur banque via l'intéressement ou la participation. Des années de primes sont partis en fumée, certainement à leur grand mécontentement.

Écrit par : commandeur2 | 08/12/2008

Existe-t-il une association des victimes de Natixis pour réagir à cette perte

Écrit par : Wauters | 15/12/2008

Bonjour,

voici les organismes qui peuvent vous aider :

ufcquechoisir
http://www.sos-petits-porteurs.com/

Bien à vous,

Chaker NOURI

Écrit par : nouri chaker | 15/12/2008

- Bonjour, Avions mandat géré en bque "sécurisé" un nouveau conseiller arrive et vous démontre les performances antérieures de la bque en vous proposant "mandat équilibre " avant la chute il y a presque une année . Les bques ont a placé des Actions NATEXIS ; ont ils le droit dans un mandat d'OPCVM de vous mettre des actions il n'y a aucun documents qui le stipulait : montant de la souscription 2000 euros , vente à 1.50 résultat une perte de 1800 euros , sans compté le reste au total 15000euros estimons n'avoir pas été écoutés par la bque , dossier déposé au Médiateur de la bque , si nous ne sommes pas indemnisés cela ira encore beaucoup plus loin dans nos démarches. Merci de pouvoir aider les petits porteurs.

Écrit par : dan | 18/12/2008

PROFITER DE L IGNORANCE DE PAUVRES GENS ET ENCOR PIRE SUR DES PERSONNES AGEES............QUELLE HONTE! vous etes la 2eme race apres le crapaud

Écrit par : GROH | 27/09/2011

PROFITER DE L IGNORANCE DE PAUVRES GENS ET ENCOR PIRE SUR DES PERSONNES AGEES............QUELLE HONTE! vous etes la 2eme race apres le crapaud

Écrit par : GROH | 27/09/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu