Avertir le modérateur

« Après le poison de la discrimination, voici le choc de la crise | Page d'accueil | Fadela Amara : « Nos cerveaux sont excellents mais ce n’est pas l’économie française qui en profite » »

Saddaka: Comment une petite assoc’ est devenue grand prestataire de service

27/11/2008


La solidarité est le moteur de cette association installée au cœur de la cité de l’Europe d’Aulnay-sous-Bois, dont la mission principale est de créer du lien social entre les habitants et « plus particulièrement mettre en œuvre des activités centrées sur le quartier », insiste son directeur.

À l’origine, l’association organise des convois humanitaires en Afrique noire avec des jeunes du quartier. Puis, très vite, elle se diversifie, consciente des difficultés pour certains habitants sans qualification d’intégrer le monde du travail. En 1998, elle devient une entreprise d’insertion et emploie aujourd’hui 25 personnes à temps plein. « Nous avions une réelle volonté de ne proposer que des temps pleins sur ses contrats d’insertion de 24 mois, afin que les salariés puissent vivre décemment. Ce passage de deux ans est le temps de les former et de les prédisposer au monde du travail », souligne Lahcène Boukhenaissi.

Dans un premier temps, Saddaka monte une micro-entreprise de bâtiment spécialisée dans la remise en état de logement au profit d’Emmaüs, le bailleur social de la cité de l’Europe. Elle propose donc ses services de second d’œuvre aux locataires, qui peuvent à moindres coûts rénover leur appartement. « Cinq habitants sont embauchés à plein temps », claironne fièrement Lahcène. Sur sa lancée, Saddaka imagine pour les habitants une blanchisserie « comme d’antan », une sorte de point de rencontre, d’accueil. Ce sont aujourd’hui quatre femmes et un homme qui y travaillent tous les jours à temps plein. En douze ans, la laverie-blanchisserie s’est professionnalisée et est devenue prestataire de services pour les entreprises locales, L’Oréal, Védior, GDF.

Saddaka sensibilise également les jeunes au sida et à l’exclusion, mais toujours d’une manière originale. L’association a imaginé un bus-restaurant qui sillonne les grandes manifestations : Solidays, Techno parade, Fête de l’Humanité, ces jeunes embauchés en vacataires vont ainsi à la rencontre des autres. Une bonne façon de tisser des liens !

L’association fourmille d’idées et lance coup sur coup en 2005, dans ce quartier sans commerçants, un pôle de restauration-traiteur, un bar sans alcool, une auto-école sociale, un espace sportif et… un salon de coiffure.

Il est 10 h 30 ce matin et déjà trois clientes patientent. Certaines viennent de loin pour « le brushing impeccable » de Negifa, une des coiffeuses du « Sadak’coiff ». C’est le cas d’Amina. Cette jeune maman vient chaque semaine de Bondy se faire faire son brushing, délaissant les coiffeurs de sa ville qu’elle juge « vraiment trop cher ». Pour cette cliente avertie, « il n’y a pas meilleure rapport qualité-prix, surtout au niveau des produits ». Rien d’anormal à cela, car, grâce à un partenariat entre Sadakka et L’Oréal, les coiffeuses n’utilisent que les produits de cette grande marque. « Ce n’est pas seulement pour cela que les clientes reviennent », explique Noria, une fidèle cliente qui accourt du Blanc-Mesnil pour « l’ambiance conviviale et chaleureuse ».

Commentaires

bonjoure je suis assistante de vie je trouve pas de travail a cause jai pas de permis de canduire est ce qu'il a des aide pour ca svp

Écrit par : adnane lamia | 24/06/2009

a l auto ecole saddaka c'est moin cher soit de 500 a 600 euros pour 20 ou 25 heures de conduite.

va te renseigner

Écrit par : jiji | 28/12/2009

a l auto ecole saddaka c'est moin cher soit de 500 a 600 euros pour 20 ou 25 heures de conduite.

va te renseigner

Écrit par : jiji | 28/12/2009

a l auto ecole saddaka c'est moin cher soit de 500 a 600 euros pour 20 ou 25 heures de conduite.

va te renseigner

Écrit par : jiji | 28/12/2009

Félicitations à cette association. Ca fait plaisir de voir de telles réussites!

Écrit par : assurance auto comparatif | 04/07/2011

Excellente nouvelle ! il faudrait vivement encourager de telle associations

Écrit par : assurance auto pas cher | 20/01/2012

Est ce que y'a une salle de sport ou pas?

Écrit par : Khadidja | 07/04/2013

bonjour,depuis 2007 je fréquente ce salon de coiffure . personnellement je ne le regrette pas c'est un excellent salon j'ai trouve ce que je cherche les salarier qui travaille la bas c'est des gens fantastique chaleureux, ce qu'on demande on le trouve je parle au niveaux de la coiffure, déjà le prix et raisonnable les couleur , ce qu'on demande on le trouve toujours ,pas comme certain salon de coiffure comme , les grand salon ci ont demande une couleur elle vous répondent que ça va pas sortir sur vous cheveux,en plus c'est trop cher, et comment dans un salon qui n'est pas vraiment connue comme El sadaka . la coiffeuse te coiffe comme tu lui demande une couleur elle te le fait mieux que les meilleur salon de coiffure . moi je suis satisfaite au niveaux du salon de coiffure surtout la coiffeuse nina vraiment c'est la meilleure , je demande aussi pourquoi pas une salle d’épilation des sourcille et épilation a la cire sa marche très bien et en plus c'est très demandai. et pourquoi pas une salle de sport au femme. je vous dit bonne continuation et beaucoup de courage pour tout ce que vous êtes entrain de faire pour l' ensemble des gens qui ont des salaires faible merci mille fois .KARIMA

Écrit par : karima emtir | 21/05/2013

c a combien le broching?

Écrit par : khadidja | 22/05/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu