Avertir le modérateur

« Cherche 2 000 jeunes talents dans les quartiers | Page d'accueil | «Je veux créer une classe moyenne issue de l’immigration» »

À cœur vaillant, rien d’impossible !

19/11/2008

Par Yacine Djaziri

 

Yacine Djaziri.JPGLe Président des États-Unis nouvellement élu, Barak Obama, affirme dans son deuxième livre autobiographique qu’il faut « de la jugeote et du courage, ingrédients indispensables pour s’élever au delà de ses conditions de naissance ».


Chef d’entreprise depuis 10 ans, issu des quartiers populaires, acteur impénitent de la vie associative locale, l’idée qu’avec de la volonté et du bon sens on peut réaliser ses rêves s’est imposé à moi tout au long de mon parcours. Je dirige désormais une  société d’une quinzaine d’employés qui à construit de nombreux immeubles en région parisienne. Suis-je pour autant un modèle de réussite ?

 

Les critères de réussite sont variables d’un individu à l’autre mais l’essentiel réside selon moi dans la sensation de bien-être, pour ne pas dire de bonheur, à réaliser ses ambitions. Certes, la reconnaissance sociale et la recherche du confort matériel sont des moteurs puissants mais restent en définitive modestes à mes yeux comparé à sa propre réalisation.

 

Fort de ce constat, j’ai malheureusement trop souvent observé que la principale difficulté que rencontrent nos jeunes porteurs d’ambitions n’est pas tant le choc d’une discrimination ou le manque de moyens financiers, mais les limites qu’ils se créent eux-mêmes par leurs propres barrières mentales.

 

Combien de fois n’ai-je pas entendu : « Ce n’est pas pour moi, laisse tomber » ou encore : « C’est toujours les mêmes, aucune chance de réussir », sans oublier l’amusant : « Je connais personne de chez personne. »

 

Et pourtant les exemples de réussite dans nos quartiers sont multiples. Rien que parmi mes amis d’enfance ou mes voisins, je ne compte plus les PDG ou les cadres supérieurs qui après des doutes inhérents aux personnes ambitieuses ont réussi brillamment à atteindre leurs objectifs et souvent à créer leur entreprise. J’en veux pour preuve les remises des distinctions aux « Talents de Cités » ou autres soirées « Dérouilleurs » qui pullullent de parcours exemplaires de réussite pourtant originaires de nos banlieues.

 

Un des intérêts du symbole Obama est qu’il doit contribuer à tordre le coup à ces chimères et galvaniser notre jeunesse, car il illustre de façon éclatante qu’avec de l’audace et du travail rien ne lui résistera !

Commentaires

oui tu as raison, Faut y croire !
Maintenant notre ami Barak et ses conditions de naissances... à d'autres quand même.
Il est plutôt bien né le garçon (vu les études qu'il a pu faire aux US quand tu sais combien qu'il y aune une pré-sélection par l'argent)
il a plus de mérite d'avoir atteint le pouvoir vu la mentalité et les blocages historiques auxquels il a été confrontés).

La vrai belle histoire aurait été qu'il soit sorti du Bronx ou de Harlem !!! plus proche de la réussite que toi tu défends dans ta note !
Ne soyons pas rabat-joie car c'est un vrai progrès social son élection, mais juste un peu éclairé :-)

Écrit par : fred | 19/11/2008

Tout d'abord, quelle joie de lire Yacine Djaziri

Et un bravo sincère et solidaire aux initiateurs de ce journal-blog pour le travail intelligent qui s'y accomplit au quotidien.

Revenons aux "limites dans les têtes". Sans jouer les vieilles expérimentées (bien que...), j'aimerais faire des remarques :

- ces barrières ne sont pas totalement auto-créées. Elles sont le lent résultat d'un processus où ont manqué les cartes-maîtresses de gratification qui permettent que chacun grandisse et se crée, en quelque sorte. Parce que c'est par le regard de l'autre, par la parole encourageante reçue que la confiance en soi s'installe.

Chacun sait, par sa propre expérience, combien la rencontre avec une pluralité d'adultes (vraiment adultes, C.à.d. respectant profondément l'être en construction, ne trichant pas avec lui, osant exprimer aussi ses interrogations, ses doutes...), ces rencontres sont aussi salvatrices que toutes les expériences que chacun aura vécues lors d'aventures nouvelles : premier stage professionnel, projet vacancier, projet amoureux ...

Et là, ce que j'apprécie profondément dans la démarche de Yacine (qu'on observe heureusement chez d'autres acteurs du changement mais pas encore suffisamment), c'est ce regard valorisant à priori, c'est ce pari de l'autre - surtout de celui qui ne dispose que de "deux mains gauches" pour reprendre une des expressions favorites de l'éditorialiste - c'est l'invitation à oser s'aventurer sur un terrain inconnu avec l'aide bienveillante de celui vraiment préoccupé à briser les barrières pour ouvrir l'horizon. Bref, un engagement d'accueil qui n'exclue en rien un cadre rigoureux de règles établies pour aider à devenir un homme debout.

Finalement, si au lieu de financer des tonnes de projets technocratiques, qui doivent faire masse pour être visibles, le personnel politique avait l'humilité d'entendre que les formidables leviers se trouvent, au premier chef, au coeur de l'humain, des humains. Imaginons un instant combien d'hommes, de femmes du tempérament de Yacine, seraient capable de soulever des montagnes et surtout combien de jeunes inconnus, étiquetés "jeunes de banlieue" ou d'ailleurs, contribueraient, par leur énergie, leur regard neuf, à façonner un "autre monde possible" pour demain : le leur.

Allez, tout le monde, on retourne, chacun à nos petits chantiers et on ne lâche pas le morceau. Tant qu'il y a de la vie ..."

Estelle Le Touzé
responsable politique et associative
Hauts de Seine

Écrit par : Estelle Le Touzé | 19/11/2008

Contrairement à ce que dit Fred, Obama n'est pas "plutôt bien né" il a bénéficié de la discrimination positive.

En fait toutes ces études, Harvard compris, ont été financé par des bourses d'études réservées aux minorités et il a bénéficié des quotas réservés aux même minorité dans les universités.

Donc il s'agit d'une vrai ascension depuis l'Amérique d'en Bas :) avec un coup de pouce de l'Etat.

En ce sens les places réservé à Sciences Po pour les jeunes sur critères sociaux (et pas raciaux) sont un vrai progrès.

@+

Écrit par : Le vétéran | 19/11/2008

Bravo pour votre éditorial et surtout pour votre définition de la réussite.

Rompre ses propres barrières mentales pour s'échapper des limites familiales que nos parents nous lègue parfois est d'un des travails les plus durs à faire.

Je n'étais pas partisan de Obama (ni d'ailleurs de Mac Cain) mais si il sert déjà d'exemple positif à des millions de personnes, cela 'sauvera' la vie de bien des jeunes.

Ziberal

Écrit par : Le libéralisme pour les débutants | 19/11/2008

Estelle est dans l'erreur, Barack Hussein a bénéficié des avantages liés à la face blanche de son oméga.... et de l'esprit d'abandon de sa face noire...
Toutes mes félicitations Yacine, beaucoup d'enthousiasme... J'ai toujours su, à t'observer que tu étais moteur que cela soit dans la vie professionnelle ou sportive... à la lecture de tes propos , je ressens une ambition dévorante et un mental métal inoxydable mais non inaltérable... Une fragilité... que dis je une faille qui se dessine à travers cette affirmation de soi qui revient sans cesse... Prends le Drive et regarde au loin et au delà des miroirs... Tu y seras... Je l'espère à l'arrivée et, au bout de ta peine... J'y crois, car au fond... Tu as toujours su chercher le divin en toi tout en laissant le reste à DIEU.

Écrit par : Avril | 19/11/2008

comme tu le dis Yacine, les critères de réussite sont variable d'un individu à l'autre et l'essentiel reste le "bonheur"beaucoup d'individus passent leur vie à le
chercher! mais est ce que bonheur rime forcément avec ambition ?
ou avec liberté...

Écrit par : lombardy Monique | 19/11/2008

"Bravo Yacine, ce que tu écris a tellement de sens. Ne nous fixons pas de barrière ! La réussite est possible à condition, comme tu le soulignes, de mettre en oeuvre son projet avec courage et bon sens. Sans oublier aussi une forte dose de travail. Quand la motivation est là, personne ni rien ne peut empêcher la progression sociale de s'accomplir. Le reste ce n'est que du bonheur ... Merci pour ton article que j'ai lu avec beaucoup d'attention mais aussi de plaisir. Continuons à faire bouger les choses. A bientôt. Zoubida"

Écrit par : Zoubida | 20/11/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu