Avertir le modérateur

« Le 11 novembre, les banlieusards font tourner la boutique | Page d'accueil | Luc Chatel promet aux quartiers populaires... »

Sous les ors de la République

12/11/2008

Par Anne Dhoquois

 

Anne Dhoquois.jpgOn pourrait être blasé après avoir rencontré, entendu, interviewé maintes et maintes fois des habitants de quartiers, des porteurs de projets tout autant que d’espoir… On pourrait être lassé de répéter à qui veut bien l’entendre que ces quartiers regorgent de talents… On pourrait… et puis, comme à chaque fois, la magie opère…


Assis tout en haut de l’hémicycle du Sénat, dans le carré réservé à la presse, on voit défiler les jeunes et moins jeunes créateurs d’entreprises qui tour à tour reçoivent le prix « Talent des cités ». Et comme à chaque fois, l’émotion jaillit de les voir émus, tout en retenue, maladroits face au micro, fiers aussi… De les entendre remercier qui les parents, qui les amis, qui les maris… et confier au détour d’une phrase qu’ils se sont lancés dans l’aventure après un licenciement économique ou une longue période de chômage.

 

Et quelle aventure ! À l’image de ces deux mères de famille qui ont créé avec succès une entreprise dans le BTP et compte aujourd’hui une quinzaine de salariés, dont beaucoup sont issus du quartier où elles sont installées. Une jolie histoire parmi tant d’autres… Car, un à un, les lauréats défilent sous les ors de la République, chacun expliquant son projet, ses réussites, ses victoires sur les préjugés.

 

Et de voir une femme en boubou bleu blanc rouge, qui avec d’autres femmes pour beaucoup illettrées, toutes présentes dans l’hémicycle et dans leurs plus beaux apparats, a créé une entreprise au Val Fourré (quartier de Mantes-la-Jolie) pour commercialiser des jus typiquement africains, comme le bissap, c’est la gorge qui se serre. Comme d’entendre la gagnante du grand prix « espoir », brillante et volontaire, défendre une production audiovisuelle prônant la diversité de la diversité… et au final sa banalisation.

 

« Yes, we can » a répété le présentateur – le show était diffusé en direct sur la chaîne Public Sénat samedi 8 novembre – comme pour résumer l’extraordinaire enthousiasme et volonté qui se dégagent de tous ses gagnants. Alors, quand Bariza Khiari, sénatrice de Paris et ambassadrice de Talents des Cités, lance avec conviction à l’assemblée : « Vous êtes des modèles et des emblèmes de réussite qui font la richesse de nos quartiers », on ne peut pas être blasé. On a juste envie d’y retourner encore et encore pour rencontrer, voir et transmettre.

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu