Avertir le modérateur

« Foot à 5 : le projet de deux entrepreneurs de banlieue concrétisé en quelques mois | Page d'accueil | Édito – L’enjeu Obama : la diversité »

« La banlieue est le seul endroit où le plus important est d’avoir des idées »

04/11/2008

Propos recueillis par Élisa Mignot

portraitEDP.jpgEdouard de Penguilly président de Plaine Initiatives, l’une des trois plates-formes d’inititiative du 93, présente cet organisme qui aide à la création d’entreprise. Pour lui, "la création d’entreprise est en banlieue un outil essentiel de l’ascenseur social" qui permet de "diffuser la richesse économique et la mixité sociale"


Quel est la mission d’une plateforme d’initiative ?

Notre rôle est de gérer un fond de prêts à la création et à la reprise d’entreprises – en général des PME et des TPE* car s’il y a bien une spécificité à la création d’entreprise en banlieue, c’est la petite taille des projets (de 1 à 10 personnes en général). Ces prêts d’honneur peuvent aller de 3 000 à 23 000 euros, ils sont accordés à l’entrepreneur sans garantie. Ils facilitent l’obtention d’un prêt auprès des banques locales, avec lesquelles nous travaillons régulièrement.

Une fois l’entreprise créée, comment cette plateforme peut-elle aider l’entrepreneur ?

La caractéristique de notre action est l’accompagnement. J’insiste : nous ne sommes pas des banquiers mais des accompagnateurs. Notre finalité est certes d’assurer la création de l’entreprise mais aussi sa pérennité. C’est pourquoi nous organisons un parrainage avec un autre responsable d’entreprise, démarche qui est basée sur le bénévolat et la solidarité. Notre action porte ses fruits. la preuve : le taux de chute des entreprises que nous avons accompagnées est très bas. Il est de 10% alors qu’ailleurs il atteint les 30 à 35%.

Comment obtenir un prêt d’honneur ?

La procédure d’obtention d’un prêt est simple : on examine le dossier présenté par le candidat - l’étude technique est faite par des professionnels, puis le comité d’engagement reçoit le créateur et tranche. En moyenne, nous prenons 2 dossiers sur 3. Nous finançons 25 projets par an et notre objectif est d’arriver jusqu’à 50. Mais il faut savoir que les gens qui se présentent à nous sont vraiment à la veille de créer leur société. Quand ils en sont au stade de l’idée qui doit mûrir, ils doivent s’adresser à d’autres structures que la nôtre.

Pourquoi des structures comme la vôtre sont-elles importantes en banlieue ?

La création d’entreprise est en banlieue un outil essentiel de l’ascenseur social, un outil de diffusion de la richesse économique et de mixité sociale. J’en suis persuadé. La banlieue est le seul endroit où le plus important est d’avoir des idées avant tout autre chose. C’est une zone de très grande créativité qui a pour origine la diversité. Un créateur, personne ne lui demande d’où il vient, on lui veut d’abord savoir quel est son projet. Aujourd’hui il y a de plus en plus d’outils et de moyens pour permettre à des jeunes et à des moins jeunes de créer leur entreprise mais la connaissance de tous ces outils par le grand public est très faible. Ils sont donc loin d’être utilisés au maximum de leur capacité. Il faut un travail sans relâche sur le terrain pour communiquer au cœur de la population.

Plaine Initiatives

Espace Entreprises Bel-Air 113-115, rue Danielle Casanova93200 Saint-Denis

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu